Le message de la maman d’Ingrid Betancourt

Écrit par Jean-Pierre le 2 janvier 2007. Publié dans Ingrid Betancourt

La maman d’Ingrid Betancourt, Yolanda Pulecio a adressé un message de remerciement à toutes les personnes qui de par le monde se mobilisent chaque jour pour que l’on oublie pas Ingid mais aussi toutes les autres personnes retenues depuis si longtemps en Colombie. Ce message s’adresse aussi aux villes, communes qui ont fait d’Ingrid Bétancourt une citoyenne d’honneur comme c’est le cas à Schaerbeek.

Jean-Pierre Van Gorp : à coeur ouvert (4ème partie)

Écrit par Jean-Pierre le 1 janvier 2007. Publié dans Actualités générales

Les dernières semaines ont été particulièrement « violentes » au niveau de la campagne. C’est là probablement que tout s’est joué en faveur de Bernard Clerfayt. Quelle est votre analyse à ce sujet ?
JPVG : Longtemps, le PS a fait campagne fort seul. C’était le premier parti qui avait adopté un programme, qui avait une liste équilibrée en tenant compte de tous les quartiers de Schaerbeek. Longtemps donc, le PS a été seul à battre campagne, comme on dit. Dans les rangs du MR c’était plutôt la débandade puisque plusieurs conseillers communaux sortants n’ont pas souhaité figurer sur les listes, d’autres militants de longue date non plus.

Jean-Pierre Van Gorp : à coeur ouvert (3ème partie)

Écrit par Jean-Pierre le 1 janvier 2007. Publié dans Actualités générales

Ce fut une campagne de terrain ardue, de chaque instant avec une équipe PS soudée ?
JPVG : Oui, ce fut une campagne de terrain, de proximité, de chaque instant. Après on peut toujours dire que l’on aurait pu faire ceci ou cela en plus mais croyez-moi nous avons fait tous ensemble le maximum. La section PS était une petite section à base et le PS n’avait d’ailleurs eu que 5 élus en 2000. Mais avec la venue de Laurette Onkelinx, cela a littéralement « boosté » les troupes, elle fut notre chef de campagne et en a imposé le tempo. Nous avons suivi unis derrière elle car nous savions tous que nous avions élaboré un programme qui correspondait aux attendes des Schaerbeekois.

Jean-Pierre Van Gorp : à coeur ouvert (2ème partie)

Écrit par Jean-Pierre le 1 janvier 2007. Publié dans Actualités générales

Il y a eu le retrait de vos attributions, le déménagement sous les combles de l’Hôtel communal et beaucoup de mesquineries de la part de Bernard Clerfayt à votre égard…
JPVG : Le jeudi 16 mars au soir, l’info de mon passage au PS a couru. Bernard Clerfayt est alors venu à mon domicile pour tenter de m’en dissuader. C’était trop tard. Je dois toutefois dire que nous nous sommes parlés sereinement pendant 45 minutes sans éclats de voix. Mais probablement que ni l’un ni l’autre, nous ne pouvions entendre la version de l’autre. C’était trop tard. Si nous nous étions parlé comme cela plus souvent au cours des derniers mois, peut-être que les choses auraient été autrement.

Jean-Pierre Van Gorp : à coeur ouvert (1ère partie)

Écrit par Jean-Pierre le 1 janvier 2007. Publié dans Actualités générales

L’année 2006, une année chargée en actualité à Schaerbeek. Une année que vous êtes content de voir s’achever ?
JPVG : Oui mais par pour les motifs que l’on pourrait penser. Tout simplement car je suis quelqu’un qui va de l’avant et que je fourmille de projets pour 2007.